Qualité d’hygiène dans l’hôtellerie : ce qu’il faut mettre en place ?

Qualité d'hygiène dans l'hôtellerie

Dans le secteur de l’hôtellerie, il est important d’assurer et de combiner la propreté tactile et microbiologique pour garantir une qualité de nettoyage optimale – et la fidélité des clients. Il est important de mettre en place de nombreuses mesures qui vous permettront de maintenir les normes d’hygiène. Dans cet article, nous allons vous parler de certaines d’entre elles.

Principes de base d’hygiène et de prévention

En matière d’hygiène, il existe des principes de base à respecter. Tout d’abord, vous devez toujours commencer par une inspection, car sans cela, comment savoir ce qui doit être nettoyé ?

Il est important de suivre la liste complète fournie par votre fournisseur pour chaque produit et de ne jamais utiliser de produits qui ne sont pas recommandés ou approuvés par les autorités sanitaires – vous éviterez ainsi les réactions allergiques (notamment chez les personnes souffrant d’asthme) ainsi que d’autres risques comme les sensations de brûlure sur la peau.

Le principe essentiel est la « propreté » : assurez-vous que les surfaces sont propres avant d’appliquer des mesures spécifiques telles que des sprays ou des lingettes désinfectantes ; veillez à ce que le personnel porte des gants lorsqu’il nettoie les salles de bains ; lavez-vous correctement les mains après chaque contact avec une surface contaminée.

Il est également judicieux de prévoir des zones séparées pour les différents types de nettoyage (humide, sec, chimique) afin d’éviter les accidents. Enfin, n’oubliez jamais qu’il vaut mieux prévenir que guérir : nettoyez les surfaces dès qu’elles sont sales pour empêcher les bactéries de se multiplier.

À quelle fréquence devez-vous nettoyer ?

La fréquence à laquelle vous devez effectuer certaines mesures d’hygiène dépend de différents facteurs tels que le type d’établissement, sa localisation et son activité. D’une manière générale, voici quelques conseils :

  • Les sols doivent être nettoyés avec une autolaveuse au moins une fois par jour ;
  • Les murs et les plafonds doivent être dépoussiérés au moins une fois par semaine, de préférence avec un chiffon sec ;
  • Essuyer quotidiennement les tables et les chaises est une bonne idée, mais veillez à utiliser des lingettes jetables dans la salle à manger, ce qui doit être fait au moins une fois par jour. Dans d’autres endroits tels que les salles de réunion ou les lieux publics où la nourriture ne peut être consommée (lobby bar, réception), il peut être fait tous les deux ou trois jours ;
  • Les fenêtres sont généralement nettoyées deux fois par mois – idem pour les miroirs. N’oubliez pas non plus de vérifier régulièrement les rebords des fenêtres afin d’éviter toute accumulation de saleté sur ces surfaces ;
  • Les rideaux doivent également être nettoyés si nécessaire.

Les mesures d’hygiène mentionnées ci-dessus peuvent sembler décourageantes lorsque vous débutez votre activité. Il est donc important de compter sur des professionnels du nettoyage expérimentés qui connaissent tout ce qu’il y a à savoir sur les normes d’hygiène hôtelière.

Les basiques du cahier de charges pour créer une société de nettoyage
Nettoyage de bureaux : les méthodes de désinfection anti Covid-19